Nous renforçons notre engagement à l’égard d’Alzheimer Catalunya Fundació tout au veillant au bien-être de notre équipe humaine

  • Nous incorporons à notre Responsabilité sociale d’entreprise interne un projet de cet organisme à but non lucratif qui travaille sans relâche à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes d’une forme de démence

  • Les membres de l’équipe de LOYIC ayant un parent au premier degré atteint de démence/Alzheimer bénéficieront, s’ils en font la demande, d’une assistance gratuite de la part de la Fundació et d’un suivi trimestriel pendant un an

 

Des personnes qui aident des personnes.

Telle est l’essence du projet lancé par Alzheimer Catalunya Fundació et destiné à toutes les entreprises ayant parmi leurs objectifs de contribuer à l’amélioration de la société et du milieu et qui, en outre, se soucient du bien-être de leurs employés. À LOYIC, nous poursuivons rigoureusement ces deux objectifs et c’est pour cette raison que nous avons décidé d’incorporer cette proposition à notre Responsabilité sociale d’entreprise interne.

Grâce à cette initiative, tous les membres de l’équipe de LOYIC ayant un parent au premier degré (enfants, frères/sœurs, parents, grands-parents ou conjoint) atteint de démence/Alzheimer pourront bénéficier, s’ils en font la demande, d’une assistance gratuite de la part de la Fundació et d’un suivi trimestriel pendant un an. Les besoins de la personne et de sa famille seront évalués, des recommandations seront proposées et des solutions visant à améliorer son bien-être et sa qualité de vie seront recherchées.

La maladie d’Alzheimer bouleverse, naturellement, la vie de celui qui en souffre, mais aussi celle de ses proches. Les professionnels d’Alzheimer Catalunya Fundació savent, mieux que personne, son impact et ses répercussions sur les personnes et les familles.

« Forts de 30 ans d’expérience, nous savons que les personnes ont besoin d’être épaulées pour faire face à cette nouvelle étape de leur vie. Elles ont besoin d’être accompagnées et réconfortées […]. Nous saurons ce qui les inquiète le plus, nous leur apporterons notre soutien et nous les orienterons dans leur recherche de ressources et d’outils pour les soins et la prise en charge des personnes qu’elles aiment », résume l’organisation.  

La prise en charge adaptée d’une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer requiert, selon les estimations des experts, quelques 70 heures hebdomadaires, une exigence énorme qui vient s’ajouter aux obligations professionnelles et sociales quotidiennes et qui, très souvent, finit par conduire les aidants à des situations de stress de dépression.

À LOYIC, nous considérons que notre capital principal, ce sont les personnes qui composent l’entreprise –plus de 80 actuellement- et c’est pour cette raison que nous avons inscrit ce projet à notre Responsabilité sociale d’entreprise interne. Nous sommes convaincus que notre avenir sera en partie marqué par notre capacité à veiller au bien-être de notre équipe humaine et à lui permettre de s’épanouir pleinement, aussi bien au niveau professionnel que personnel.

 

Le projet d’Alzheimer Catalunya Fundació correspond parfaitement à cette philosophie et, de plus, il fait suite à un autre projet que nous avons déjà mené à bien avec ce même organisme il y a un an exactement, lorsque nous lui avons remis 8 ordinateurs qui étaient devenus obsolètes pour les hautes performances que requiert le domaine SAP pour Real Estate, mais en parfait état pour de la bureautique.  

Avec des actions de ce type, nous souhaitons transmettre à notre extraordinaire équipe humaine et à tout notre environnement des valeurs comme la solidarité et le soutien à des organismes à but non lucratif réalisant une fonction sociale extraordinaire. Alzheimer Catalunya Fundació travaille inlassablement depuis 1988 à l’amélioration de la qualité de vie de toutes les personnes souffrant de démence, ainsi que de leurs proches, un travail remarquable vu le grand impact de la maladie :

 

  • 47 millions de personnes souffrent d’un type démence dans le monde et 10 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. En 2050, il y aura 115 millions de malades d’Alzheimer. L’Espagne compte 800 000 malades actuellement.
     
  • 70 % des aidants NON professionnels risques de souffrir des troubles organiques et physiologiques dus à la surcharge de travail. La plupart disent se sentir désorientés et débordés et reconnaissent avoir besoin d’aide. Tant que le malade est chez lui, il faut un aidant principal, qui est presque toujours une personne proche et une femme.
     
  • Le processus complet de la maladie peut s’étaler sur 15 ans. Tant que le patient est chez lui, la famille assume plus de 85 % des frais de prise en charge, de l’ordre de 27 000 à 37 000 euros annuels.